lundi 30 novembre 2009

Ce que je cherche


Je regarde la vitre couverte de pluie. Les néons jaunâtres entrainent une connexion. C'est mon esprit face au délire, face ce que j'enfouis au fond, tout au fond, sous des mètres de cendre. Souffle... les images viennent, libres, sans jugement, sans valeur. Au fond de mon cœur, il y a celui que j'aime. Je le regarde, il me sourit. Je caresse son visage et mes doigts filent sur son cou. Mes ongles acérés balisent un trait. Le sang brun s'écoule lentement et je me vois mettre les mains sur la plaie, la tirer, écarter les chairs comme on le fait d'un tissu. J'ouvre mon amour en deux par le milieu. Je cherche quelque chose. Je cherche sans trouver. Plus loin. Encore. Je presse le sternum. il cède. Ses côtes craquent, je soulève les battants de la boîte humaine et je cherche. Je vois mes mains s'enfoncer à travers les organes roses et luisants. Impuissante, spectatrice du sort. Puis, je le sens, palpitant. Je l'arrache d'un coup sec et le porte à mes lèvres. Je pleure, je proteste, je supplie mais je le mange tout de même, me léchant les doigts. Mais je cherche encore. Toujours. La carcasse béante m'appelle. Les organes, les vaisseaux, les chairs. Les yeux, même. Tout y passe. Je ronge les os. Je me sens remplie. Comme en haut d'une montagne lumineuse faisant face à un abime infini. J'enserre un squelette. Qu'est-ce que je cherche ?

Txt/image -> GreenWitch

mercredi 25 novembre 2009

Darth Ekath

Un projet qui trottait dans ma tête depuis un petit moment déjà : Une dal Sith.


Petite histoire :
Hecate Muzan a passé son enfance dans un village au nord de Zabrak. Alors qu'elle venait d'avoir 14 ans, son village fut incendié et pillé par des bandits sanguinaires. Elle est la seule survivante de ce massacre. Elle rejoint la capitale iridonienne après des jours d'errances. Elle se fait enrôler dans un bordel local malgré elle. Son existence devient insupportable et elle décide un jour de s'en aller avec le premier venu. Son client suivant s'avére être un puissant maître sith qui découvre en elle un haut taux de midi-chlorians. Elle devient son apprentie et écume la galaxie pendant de nombreuses années de formation au sein de l'ordre des Sith Elle prend ensuite son envol en solitaire et devient Darth Ekath.

Techniquement, c'est une dal Tezca, wig de Mir retressée par mes papattes, yeux stock de Coline. Ses scarifications sont faites au medium gel (super idée de Fanny) tout comme ses petites cornes. Tatoos acryliques. Prochaine propriétaire : NDA :p

vendredi 13 novembre 2009

Chrysotile Grenat

Que fais-tu ?

Arrête de bouger, repose toi, ne sursaute pas comme ça.


Je te vois jour après jour prendre des coups.

Tu les absorbes et continue pourtant ta danse.


On pourrait te poignarder que tu en serais imperturbable.

Quelle force t’anime ?

Quel mantra récites-tu pour continuer ainsi ta route ?

Je t’envie, tu sais.

J’envie ta persévérance mais l’écho de tes pas dans ma poitrine me rappelle que tu es enfermé.

Une cage qui porte bien son nom.

Un oiseau palpitant subissant les lois d’un ensemble.

Une société tyrannique avec dame Raison à sa tête.

Techniquement, c'est une NDLC Peru. Wig Luts. Blush complet du corps et make up maison. Provisoirement yeux by Kaori et outfit by NDA. Ce n'est pas sa version définitive. Je devrais bientôt lui trouver des yeux plus rouge vifs et des vêtements plus travaillés. On peut dire que Chrysotile est la cousine albinos de Phlictomène. Là où la miss colorée a choisi le monde imaginaire, Chrysotile opte plutôt pour la torture mentale. Une vraie petite philosophe déprimée et déprimante. Sa peau délicate lui empêche de voir le soleil trop longtemps.