samedi 17 avril 2010

Endless Reverie

A écouter avec ça (Ctrl+Clic)

Il n’y a pas de question donc, il n’y a pas de chagrin.
Il n’y a pas de pensée donc, il n’y a rien à dire.
Je ne suis plus uniquement moi donc, je ne m’exprime plus en mon nom.
Il y a juste une lointaine rumeur qui fait bruisser les feuilles.

Il y a des arbres et des jambes. Des cheveux et de l’herbe.


Mon corps ondule au vent avec mes frères.
La foret fait partie de moi, je fais partie de la forêt.
Nous dansons pour nous même car tout ce qui est créé par nous est donné à nous.